Ligue 04 Digne les bains Comité Départemental 04
Ligue Contre le Cancer
 
 LIGUE CONTRE LE CANCER - COMITÉ DÉPARTEMENTAL 04

Mesdames et Messieurs les Administrateurs,
Mesdames et Messieurs les Bénévoles,

Déconfinement COVID-19 et soins de supports : comment procéder ?



Délivrance des avis d'arrêt de travail et versement des indemnités journalières
dans le cadre de COVID-19



28 mai 2020

Reprise progressive des activités de dépistages
selon les zones Covid-19

Les invitations aux dépistages organisés des cancers (dépistage du cancer du sein, dépistage du cancer colorectal et dépistage du cancer du col de l'utérus) ont été suspendues pendant la période de confinement. Cependant, les examens de diagnostics, pour les personnes pour lesquelles le dépistage avait mis en évidence une anomalie, ont été réalisés de façon hétérogène, selon l'offre dans les Régions.

Afin d'assurer le bon déroulement des consultations et examens en garantissant la sécurité des patients, l'INCa a émis plusieurs recommandations pour que les centres régionaux de coordination des cancers reprennent leurs activités :

·        la reprise des courriers d'invitation et de relance, effective au plus tard le 15 juin 2020 et le retour à l'ensemble des activités dans un délai de 3 mois.

·        l'organisation d'un pilotage régional, sous l'égide de l'agence régionale de santé afin d'organiser la priorisation des activités et une stratégie de rattrapage. La reprise des activités de dépistage sera graduellement programmée en s'adressant en priorité aux personnes considérées comme prioritaires.

Chaque dépistage fait appel à des professionnels de santé, des modalités d'examens et d'analyses des résultats différents. La reprise progressive dépend de la situation de l'épidémie de COVID19 et des capacités sanitaires, ainsi que de la possibilité des médecins libéraux à reprendre leurs consultations dans le respect des gestes barrières :

·        pour le dépistage du cancer du sein, le redémarrage des centres d'imagerie médicale est essentiel pour reprendre l'envoi des invitations.

·        pour le dépistage du cancer colorectal, les envois des tests aux médecins généralistes et au laboratoire d'analyse médicale sont conditionnés au bon fonctionnement des services postaux.

·        pour l'ensemble des dépistages, la réalisation des nouveaux examens de diagnostics est conditionnée à la capacité des professionnels de santé à absorber cette activité.

Les centres régionaux de coordination du dépistage des cancers informeront les professionnels de santé de leur territoire de la stratégie arrêtée pour la reprise des dépistages afin d'être en mesure de conseiller leurs patients et les orienter, le cas échéant, vers un spécialiste. Ils pourront également répondre à la population, et aux professionnels de santé, grâce à la mise en place d'un standard téléphonique.

Il est essentiel que la population « reprenne confiance », afin de ne pas risquer de retard au diagnostic, et limiter les pertes de chance.

Nous vous invitons à prendre contact avec votre centre =

LIGUE CONTRE LE CANCER
Comité des Alpes de Haute Provence
Centre Hospitalier Dignois
Quartier St Christophe CS60213
04995 DIGNE LES BAINS Cedex 9
Tél. : 04 92 32 50 36
Courriel : cd04@ligue-cancer.net

pour connaître les modalités organisationnelles mises en œuvre et ainsi pouvoir informer et sensibiliser les publics que vous rencontrerez dans les prochaines semaines.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Nathalie Clastres, chargée de mission prévention et dépistages : nathalie.clastres@ligue-cancer.net

Pour contacter le service communication de la Ligue contre le cancer : communication@ligue-cancer.net




27 avril 2020

Axel Kahn s’adresse aux Ligueurs

Deux vidéos d’Axel Kahn pour expliquer l’épidémie et rappeler le rôle de l’association

 

Chers Ligueurs,

 

Vous l’avez vu, le président Axel Khan a, ces dernières semaines, multiplié les interventions médiatiques, tant pour informer et conseiller les personnes malades que pour rappeler au grand public le rôle et les combats de la Ligue contre le cancer en ces temps si particuliers.

 

En plus des nombreuses sollicitations médiatiques auxquelles il a répondu, le président de la Ligue a tenu à s’adresser à vous, forces vives de la Ligue, dans l’Hexagone et l’Outre-mer.

Dans deux vidéos réalisées à votre attention, Axel Kahn livre son regard de scientifique et de président de l’association sur l’épidémie et la crise sanitaire que traversent la France et la Ligue depuis maintenant plusieurs semaines.

 

Vous trouverez, en cliquant sur les liens correspondants :

·        « Axel Kahn – Un regard scientifique sur le Covid-19 » : le professeur Kahn partage son point de vue de médecin, scientifique et d’expert en santé sur l’épidémie, le SARS-CoV2, la période de confinement, l’après 11 mai et la possibilité d’un vaccin.

·        « Axel Kahn – La mobilisation de la Ligue durant la crise du Covid-19 » : le président Kahn livre le récit de ce que fut et continue d’être le rôle de la Ligue durant la crise : mobilisation des Ligueurs, rappel de leurs victoires et esquisse des premiers enseignements tirés de l’épidémie pour le fonctionnement de l’association.

 

Ces vidéos ayant pour but d’apporter un éclairage scientifique sur l’épidémie et de souligner le rôle de la Ligue durant cette dernière, vous pouvez, si vous le souhaiter, les relayer sur vos propres canaux et réseaux. N’hésitez pas, si vous les diffusez, à les assortir d’un appel à dons.

Pour contacter le service communication de la Ligue contre le cancer : communication@ligue-cancer.net


LIENS REPRODUITS CI-DESSOUS:
https://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/documents/CP-declare-ameli-personnes-a-risque_VDEF.pdf
https://declare.ameli.fr/

Mesdames, Messieurs les Administrateurs, les Bénévoles et les Collaborateurs,

 

Voici ci-dessous les consignes de la Fédération Nationale de la Ligue contre le cancer vers l’ensemble des Comités Départementaux.

Ces consignes peuvent encore évoluées avec la prise de Parole du Président de la République prévue ce soir.

 

 

La Vie de la Fédération

n°27 - du 17 au 23 mars 2020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Ligue dans la crise épidémique

Quoique la Fédération ait pris conscience avant beaucoup des conséquences prévisibles de la diffusion en France de l’épidémie de pneumopathie à Covid_19, la réalité de cette dernière impacte profondément le fonctionnement de La Ligue dans le même temps où elle engendre une angoisse légitime chez les personnes malades, les bénévoles et les salariés.

  • Les mesures de sécurité à prendre dans les espaces, antennes et sièges de La Ligue.
  • La protection des bénévoles et des salariés.
  • La tenue de CA dématérialisés, après concertation des membres du Bureau dans le respect de l’envoi des documents 15 jours avant la tenue du CA dématérialisé.
  • L’organisation d’AG statutaires mais à minima.

L’entrée officielle du pays dans le stade 3 de l’épidémie impose de réitérer et de compléter les consignes données le vendredi 13 mars.

 

CONSIGNES DE LA FÉDÉRATION AUX COMITÉS
ET AU SIÈGE DE LA LIGUE

Lundi 16 mars 2020, 9h.

  1. Interruption totale de l’accueil de personnes malades dans les centres, espaces et antennes de La Ligue. Suspension des soins de support en contact physique.
  2. Généralisation du télétravail, fermeture des bureaux et lieux d’accueil.
  3. Organisation si possible de consultations téléphoniques d’onco-psychologie ou autre forme de soutien psychologique. Diffusion de l’information sur le site, la page Facebook et un répondeur téléphonique.
  4. Interruption des accueils physiques dans les locaux Ligue, forum internet et numéro d’appel pour :
    • Renseigner
    • Conseiller
    • Orienter
    • Renvoyer le cas échéant vers leur médecin
    • Rediriger vers le forum (www.ligue-cancer.net/forum) et le numéro vert national (0800-940-939)
  5. Interruption des services à domicile.
  6. Interruption de toute campagne, quête ou autre manifestation en extérieur ou en entreprise.

  « Tenue de réunions de Conseil d’administration virtuelles pour cause de force majeure ».

Le coronavirus COVID 19 est désormais considéré comme constituant un cas de force majeure, c’est-à-dire, selon l’article 1218 du Code civil, comme un évènement qui ne pouvait être raisonnablement prévu et dont les effets empêchent l’exécution d’obligations.

Les contraintes mises en place par les autorités sanitaires peuvent conduire certains Comités départementaux à ne pas pouvoir réunir physiquement leur Conseil d’administration en session plénière pour procéder à la validation des comptes 2019, préalable indispensable à la consolidation par la fédération.

En conséquence, afin de préserver un fonctionnement le plus normal possible et de ne pas grever les coûts, il est suggéré que les Comités départementaux concernés adoptent et mettent en place, à titre exceptionnel et temporaire, une procédure dérogatoire de leurs stipulations statutaires selon les modalités suivantes :

Aussi longtemps que la situation de force majeure perdurera, les réunions du Conseil d’administration pourront se tenir de façon virtuelle par voie électronique, audio ou vidéo conférence ou tout autre support technique approprié,

Préalablement à la tenue des dites réunions, tous les documents soumis à discussion et proposés à l’approbation devront avoir été envoyés à tous les administrateurs 15 (quinze) jours avant,

Les règles statutaires de quorum et de majorité resteront inchangées,

Les décisions prises par ces Conseils d’administration seront circonscrites aux questions nécessaires pour effectuer l’approbation des comptes 2019 et aux décisions à prendre dans ce contexte sanitaire, à l’exclusion de toute décision relative au fonctionnement habituel de l’association,

La rédaction du procès-verbal interviendra dans les plus brefs délais et celui-ci sera immédiatement communiqué par voie électronique à tous les administrateurs, son approbation restant quant à elle soumise aux règles habituelles.

En ce qui concerne l’adoption des textes financiers et comptables statutaires par les CA, le cas échéant dématérialisés, leur validation par des AG « physiques » reste indispensable. Cependant, en absence de quorum indiqué dans les statuts, il est tout à fait possible d’organiser une AG même si le nombre d’adhérents présents est très réduit. En forçant le trait, un CA dématérialisé avec quatre administrateurs adhérents éloignés les uns des autres dans la salle de réunion, puis dans la foulée une AG limitée aux dits adhérents, peut faire l’affaire.

 

MESURES PRISES PAR VOTRE COMITE 04 :

- Fermeture des 2 Escales Bien Etre de Peipin et Digne-les-Bains : Mesdames BOULET Christine et FOUCAULT Josiane à charge pour vous d’informer l’ensemble des bénéficiaires de vos Escales Bien-Etre ainsi que tous les intervenants des plannings de Mars et Avril 2020 : Interruption totale de l’accueil de personnes malades dans les centres, espaces et antennes de La Ligue. Suspension des soins de support en contact physique y compris les entretiens de la Structure ERGOLOGIC et ceci jusqu’à nouvelle directive.

-  Annulation de toutes les manifestations à venir jusqu’à nouvel ordre : annulation MARS BLEU, annulation du GALA de Danse aux Mées

-  Le Siège du Comité 04 reste ouvert normalement pour la gestion courante Administrative et Comptable. Fermeture au public jusqu’à nouvel ordre.

 

-          Réorganisation du Conseil d’Administration prévu demain 14 mars 2020 à 14h

 

Je reste à votre disposition

 

Prenez soin de vous

 


LA REMISE DU CHÈQUE:




TOUTE L'ÉQUIPE AYANT CONTRIBUÉ AU SUCCÈS DE CETTE JOURNÉE:



La Ligue contre le cancer se mobilise
sur le sujet des pénuries de médicaments
 
 
 
 
Faites entendre la voix des personnes malades sur les pénuries de médicaments
 
Une enquête auprès des personnes malades du cancer sur les pénuries de médicaments
La Ligue contre le cancer mène une enquête sur les conséquences des pénuries pour les personnes malades du cancer. Cette enquête est complétée par une étude auprès des professionnels de santé afin de recueillir une vision plus globale du problème.
 
Pourquoi la ligue mène cette enquête ?
 
- La dimension humaine des pénuries n’est que rarement considérée.
Une pénurie d’un médicament, au-delà des causes industrielles et
financières, a des répercussions sur la vie des personnes touchées qui doivent être mesurées.
- Les pénuries de médicaments sont un phénomène qui explose. Elles
ont été multipliées par 20 en 10 ans. Et ce phénomène s’intensifie :
entre 2017 et 2018, elles ont augmenté de plus de 60%, la plus forte
augmentation jamais recensée.
- Les pénuries touchent des médicaments utilisés dans les traitements contre le cancer : médicaments de chimiothérapie ou médicaments
utilisés contre les effets indésirables sont régulièrement indisponibles.
 
La Ligue se mobilise pleinement pour faire entendre la voix des personnes malades
 
Les résultats de cette enquête permettront à la Ligue de porter les 5 revendications et la voix des personnes malades du cancer au plus haut niveau. La force du témoignage recueilli viendra accroître la force de notre plaidoyer auprès des responsables politiques et industriels.
 
Pour prendre part à l’enquête, vous avez deux options :
• Vous pouvez participer à un questionnaire en ligne
• Si vous avez directement été confronté à une situation de pénurie de
médicaments pendant vos traitements, vous pouvez participer à un
entretien pour nous raconter votre expérience et les conséquences de
cette pénurie sur votre qualité de vie.
 

33
Faites un Don
(cliquez ci-dessous)

FAIRE UN DON LIGUE 04
CENTRE HOSPITALIER

Quartier St Christophe – CS 60213

04995 DIGNE-LES-BAINS Cedex 9

04 92 32 50 36 - 04 92 32 47 53

cd04@ligue-cancer.net

INSCRIVEZ-VOUS A LA LETTRE D'INFORMATION:
envoyez un email à:
contact@ligue-cancer04.fr
Merci.


Nouveaux horaires d’ouverture au public :
du Lundi au Vendredi de 9h à 12h


SUIVEZ LA LIGUE 04
logo FB

Notre Coup de Coeur
SOUVENIRS
Relais pour la vie - Château-Arnoux 2012


COMITE DES ALPES DE HAUTE PROVENCE

 
 
 
 

ESCALE BIEN ÊTRE

DIGNE LES BAINS - PEIPIN

Cet espace est un lieu, un temps de rencontre, d'échange et « d'activités plaisir » organisés en différents ateliers ; soins esthétiques, chant, relaxation, gymnastique et groupe de parole .



GYM' APRÈS CANCER SISTERON



NOS ACTIONS ET PROJETS

Éducation à la santé SANTE (+)
Espace Ligue Information (+)

BÉNÉVOLES

Formations et Informations (+)
faire un don

LE BÉNÉVOLAT

LE BENEVOLAT (cliquez sur l'image pour voir la vidéo)
logo remy rota

vidéo du color run


 
 

ACTION ANIMATION CANCER CHÂTEAU ARNOUX SAINT AUBAN



Cancer du sein : avez-vous pensé au dépistage ?

Publié le 08 octobre 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Illustration 1Crédits : © Voyagerix - Fotolia.com

Illustration 1

Vous avez entre 50 et 74 ans, vous ne présentez ni symptômes apparents, ni facteur de risque particulier en lien avec un cancer du sein ? Vous pouvez bénéficier du programme de dépistage du cancer du sein organisé tous les 2 ans ? Un courrier postal vous est envoyé vous invitant à réaliser une mammographie auprès d'un médecin radiologue.

Le dépistage consiste à effectuer un examen clinique des seins (examen réalisé directement sur le patient) ainsi qu'une mammographie (examen radiologique), l'ensemble étant pris en charge à 100 % par l'Assurance maladie, sans avance de frais.

Pour les personnes âgées de moins de 50 ans et ne présentant aucun facteur de risque particulier, il est recommandé de ne pas réaliser de dépistage systématique. Quant aux personnes âgées de plus de 74 ans, le dépistage du cancer du sein devra faire l'objet d'une discussion avec le médecin traitant.

Pour en savoir plus sur le sujet, l'Institut national du cancer (INCa) apporte des réponses pratiques à toutes vos questions avec son site web dédié à la prévention et au dépistage du cancer du sein  :

  • c'est quoi un examen des seins ?
  • j'ai 40 ans, je suis inquiète et je veux faire une mammographie, comment faire ?
  • je n'ai pas reçu mon invitation, pourquoi ?
  • pourquoi ça fait mal une mammographie ?
  • surdiagnostic, surtraitement, qu'est-ce que c'est ?
  • pourquoi à 75 ans, tout s'arrête ?
  • et le cancer du sein chez l'homme ?

  À savoir :

Selon l'INCa, 80 % des cancers du sein surviennent après l'âge de 50 ans. C'est la raison pour laquelle il est conseillé d'effectuer un dépistage du cancer du sein de manière régulière, l'objectif étant d'augmenter les chances de guérison des patients en cas de maladie.





cg04 mutufrance cpam04 codes-04 dignois aidéa cancer infos don confiance
ligue-cancer04
 
 
 Digne les bains
 
 
© LIGUE-CANCER04.FR -